La
Coopération
fuctueuse
Chine-Mali
  Page d'accueil > A la une
Discours de S.E.M. ZHU Liying, Ambassadeur de Chine lors de la cérémonie de décoration des casques bleus chinois

2020-02-27

Excellence Mr le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, Chef de la Minusma,

Mr le Commandant de la force de la Minusma,

Mesdames et Messieurs, chers amis,

C'est pour moi la deuxième fois de venir à Gao assister à la cérémonie de décoration des casques bleus chinois. Au nom du gouvernement chinois, je tiens à vous remercier à vous tous, pour l'attention bienveillante portée aux casques bleus chinois, et pour les médailles d'honneur que vous allez attribuer à chacun d'entre eux. Je suis sûr que c'est un honneur exceptionnel qui va accompagner toute la vie pour les militaires qui ont servi les Nations unies. Et personnellement j'aimerais saisir cette occasion pour rendre hommage à toutes celles et à tous ceux qui contribue aux opérations du maintien de la paix partout dans le monde sous le drapeau des Nations unies.

La cérémonie d'aujourd'hui coïncide, à mon avis, à un moment historique. L'armée malienne reconstituée vient d'être redéployée à Kidal et à Tombouctou, et va bientôt être redéployée à Gao et à Ménaka, avec le fort soutien indispensable de la Minusma, et avec le commandement du RSSG en personne. L'application de l'Accord d'Alger avance à pas sûr, vers la paix, l'unité et la souveraineté du pays. La communauté internationale, les pays membres de la Minusma notamment, s'en réjouissent énormément. Les casques bleus sur le terrain s'en réjouissent énormément.

Mr le RSSG, mesdames et messieurs,

Dans ce lieu hautement symbolique du maintien de la paix des Nations Unies, la Chine réaffirme, à travers cette cérémonie solennelle, son engagement déterminé pour la paix et la stabilité du monde, dans le cadre du système multilatéral qu'est les Nations unies. Dans le monde d'aujourd'hui où le défi de la guerre et de l'instabilité reste encore énorme, où le système multilatéral est gravement menacé, la Chine, avec son sens de grande responsabilité en tant que pays membre permanent du Conseil de Sécurité, continuera en renforçant sa contribution pour défendre la paix et pour défendre les Nations unies. D'ailleurs face aux menaces des questions internationales d'intérêts majeurs, comme le climat, l'environnement, le nucléaire, le terrorisme et même les nouvelles épidémies, aucun pays ne s'en sortira tout seul. Il faut une coopération internationale renforcée encore plus sous la direction des Nations unies.

Mr le RSSG, mesdames et messieurs,

Au moment où mon pays mène le combat contre le coronavirus, je voudrais saisir cette opportunité pour exprimer mes considérations respectueuses au SG des Nations unie, au DG de l'OMS notamment, pour le soutien, la solidarité et la confiance à la Chine. Les résultats encourageants commencent à l'emporter, grâce à la force avantageuse du système de mobilisation en Chine, grâce aussi à la coopération dans toute transparence avec tous les pays du monde. Selon le DG de l'OMS, ce que fait la Chine aujourd'hui donne un exemple au monde entier pour demain dans la prévention et l'éradication de toute autre nouvelle épidémie qui menace l'humanité tout entière. Encore une fois nous nous tenons à l'importance du système multilatéral des Nations unies, pour la santé publique, comme d'ailleurs pour le commerce global et pour le règlement des conflits par voie de négociation.

Pour terminer, mes vœux de paix et de stabilité au Mali, mes vœux d'encore plus de brillant succès à la Minusma, et mes vœux de santé et de bonheur à tout le monde ici présent!

Je vous remercie.

[ RECOMMANDER A ]
  [ IMPRIMER ]